Réactualisation de nos sites

Nous avons récemment réactualisé les pages de présentation « Qui sommes-nous ? » de nos sites internet :

Le blog de notre communauté :
Ce que nous sommes
Ce que nous ne sommes PAS

Le site des Brigandes :
Présentation
Le « vrai Wikipédia » des Brigandes
Le directeur : Joël Labruyère

Pour rappel, nos différentes chaînes YouTube ici :
Les Brigandes PLUS (musique)
Radio Brigandes (émission)
Joël Labruyère
Les Salvetoises

Les clips des Brigandes interdits de YouTube peuvent être visionnés directement sur notre site web : https://lesbrigandes.com

Présentation du livre Piété pour le Cosmos

NOUVELLE RUBRIQUE :
Présentation de livres par la Communauté de la Rose et de l’Épée

Pour commencer cette nouvelle rubrique, nous aimerions présenter l’ouvrage Piété pour le Cosmos de Giovanni Monastra et Philippe Baillet, paru en 2017 chez Akribeia. Monastra est biologiste de formation et Baillet est connu, entre autre, pour ses traductions des œuvres de Julius Evola et comme l’auteur de nombreux ouvrages dont Le parti de la vie.

Lire la suite

Abolition des prisons : pourquoi ? (Joël LaBruyère parle de…) #2

Deuxième volet des émissions « Joël Labruyère parle de… », sur le thème : « Abolition des prisons, pourquoi ? »
Cette émission explique la chanson « Abolition de la prison » de Joël Labruyère et des Brigandes, dont vous pouvez visionner le clip ici : https://www.youtube.com/watch?v=8mgqprGWdx0

Thèmes abordés dans cette émission :
– Pourquoi sommes-nous opposés aux prisons ? Pourquoi la prison est-elle une aberration ?
– Qu’est-ce qui peut être mis en place pour remplacer les prisons ?
– Avant le Moyen-Age, les prisons n’existaient presque pas : les origines religieuses de la prison.
– La prison ne se généralise qu’au XIXème siècle : elle est un symptôme du monde industriel.
– Les abus de la détention provisoire.
– Quelle valeur a la justice, lorsque les criminels sont au pouvoir ?

Suivez-nous sur notre blog ici : https://communaute-rose-epee.fr/

Les Brigandes – La Blenno

Parmi les vidéos supprimées avec la censure de notre dernière chaine YouTube, il y a « La Blenno ». Il est possible que les deux protagonistes principaux de celle-ci, Jérôme Bourbon et Nolwenn Le Blevennec, n’y soient pas pour rien.
Pour vous divertir, nous la remettons donc en ligne ici ! :

Les Brigandes – La Blenno


Appuyez sur la touche «echap» (esc) pour quitter le mode «plein écran»

YouTube censure la nouvelle chaîne des Brigandes !


Avis à ceux qui nous suivent : nos productions musicales ont été (à nouveau) effacées de YouTube sur décision politique de la plate-forme !

Suite à la censure (en février 2019) de notre première chaîne YouTube, qui totalisait 10 millions de vues et presque 20 000 abonnés, nous avions rouvert en juin 2019 une nouvelle chaîne intitulée Les Brigandes Après Censure. Cette deuxième chaîne ne diffusait que des vidéos théoriquement « non-censurables » – nos vidéos plus caustiques se trouvant uniquement sur notre site internet www.lesbrigandes.com.

Mais ce lundi 15 juin 2020, YouTube a fermé sans aucune justification notre chaîne Les Brigandes Après Censure. Ce n’est qu’une nouvelle confirmation que l’étau se resserre toujours davantage : une chaîne n’est plus fermée pour les vidéos qu’elle héberge, mais simplement pour ce qu’elle représente, ou du moins pour ce qu’on en juge très arbitrairement !
D’ailleurs, la nouvelle loi « Avia », qui réprimera encore plus durement la liberté d’expression, n’est même pas encore entrée en vigueur (elle le sera dès le 1er juillet) : les censeurs patentés n’en sont pour le moment qu’au stade de l’échauffement…

Quant à nous, nous pensons que notre dernière vidéo intitulée « Le Marginal » y est pour quelque chose, puisque le sacro-saint mot « Islam » y a été prononcé. Nous la rediffusons ici à partir d’une autre plate-forme :

Joël Labruyère – Le Marginal (enchaîné)


Appuyez sur la touche «echap» (esc) pour quitter le mode «plein écran»

Vous pouvez toujours vous abonner à la lettre d’information de ce blog pour être tenu au courant de notre évolution.

L’équipe des Brigandes et de la Communauté de la Rose et de l’Épée

« Joël Labruyère parle de… » : Pourquoi une communauté aujourd’hui ?

« Joël Labruyère parle de… » : Pourquoi une communauté aujourd’hui ?

Ce premier numéro des émissions « Joël Labruyère parle de… » est dédié à la présentation de la Communauté de la Rose et de l’Épée, fondée par Joël Labruyère en 2004.

 

SOMMAIRE DE L’EMISSION :

00:00 Présentation de l’émission

01:57 S’adapter à l’Ère du Verseau

10:05 La Nation Libre

12:25 Que représente le symbole de la rose et de l’épée ?

13:40 Le Royaume Aelfique, la Tradition nordique et le problème religieux

22:52 Les Brigandes et les attaques contre notre groupe (informations complémentaires ici https://www.youtube.com/playlist?list… et ici https://www.youtube.com/playlist?list…)

29:16 La question des sectes (informations complémentaires ici https://www.youtube.com/watch?v=hgnJak0tr7g)

34:16 La violation des Droits de l’Homme en France

37:41 L’uniformisation du monde et l’esclavage de l’Humanité

 

Retrouvez le blog de la Communauté de la Rose et de l’Épée ici : https://communaute-rose-epee.fr/

Communiqué des Brigandes

Chers amis et fans des Brigandes,
Suite à la violente campagne médiatique de ce début d’année, je vous annonce que Joël Labruyère porte 3 plaintes pour diffamation.

  • Plainte contre Annick Lovinfosse qui est à l’origine du lynchage médiatique dont les Brigandes font l’objet. Cette personne est malade et sous traitement. Elle est en chagrin car éconduite. Depuis, elle ne veut que se venger et détruire Joël. Vous pouvez voir qui est cette personne dans notre vidéo : Qui est Annick Lovinfosse, l’ennemie des Brigandes ? https://www.youtube.com/watch?v=HgD6ESO2pQA
  • Plainte contre Jérôme Bourbon et son journal Rivarol qui s’est fait le porte-parole de Lovinfosse et de l’extrême-gauche. Son aversion envers les Brigandes est caractéristique du fanatique sédévacantiste sous domination jésuite. Plus d’information dans cette vidéo : Jérôme Bourbon (Rivarol) contre Les Brigandes https://www.youtube.com/watch?v=vxmjkvze6vw
  • Plainte contre France Bleu du groupe Radio France dirigé par la République française, qui a relayé les propos diffamatoires d’Annick Lovinfosse.

De manière générale, les autorités ont déclenché une campagne pour détruire les Brigandes et notre communauté qui défend les valeurs de liberté sous toutes ses formes (voir l’article Vivre libre et mourir libre https://communaute-rose-epee.fr/2020/06/02/vivre-libre-mourir-libre et la vidéo : Enquête sur Les Brigandes : une chasse aux sorcières https://www.youtube.com/watch?v=Rssuu8JuoT0).
En l’occurrence, une amie atteinte d’un cancer en phase terminale avait choisi avec l’avis de différents médecins de ne pas subir l’opération qui lui était proposée et de finir ses jours tranquillement chez elle en compagnie d’amies et de son mari. Ceci n’est pas unique. Mais parce que cette personne nous a côtoyés et que nous sommes vus comme une secte, la famille conseillée par les médias et les associations antisectes, a porté plainte pour « assassinat ». (plus d’informations dans la vidéo : Bilan sur « l’enquête pour assassinat en Belgique » https://www.youtube.com/watch?v=Xe0lQThKsAA)
Cette femme a voulu mourir selon les convictions qui la faisaient vivre. Mais cela n’est plus possible aujourd’hui.
Le système veut contrôler notre vie et notre mort. C’est à nous d’entrer dans une insurrection de conscience car nous ne pourrons pas changer ce système qui va en s’aggravant.
Dans ce combat, nous remercions ceux qui participent à diffuser nos clips, CD, vidéos et écrits, qui nous soutiennent moralement, financièrement ou par tout autre moyen. Merci.


Ruedi Füllemann, conseiller juridique pour Les Brigandes

Joël LaBruyère & les Brigandes – Le Marginal

Joël Labruyère – Le Marginal (enchaîné)


Appuyez sur la touche «echap» (esc) pour quitter le mode «plein écran»

VIVRE LIBRE, MOURIR LIBRE


« Nous nous battons pour la liberté.
Pour moi, la pire des choses serait de vivre en esclave.
On peut tout avoir : à manger, à boire, de quoi se vêtir, un toit où se loger.
Si on n’a pas la liberté, si on n’a pas la fierté, si on n’est pas indépendant,
cela n’a ni goût, ni valeur. »

Ahmad Shah Massoud
(1953 – 2001)

Aujourd’hui et à l’avenir, notre combat va de plus en plus s’axer sur une valeur fondamentale : la liberté. On distingue deux camps dans l’Humanité : ceux qui défendent la liberté, et ceux qui veulent la réduire – bien souvent au nom de prétextes apparemment légitimes.
Voilà pourquoi nous proclamons notre attachement à la Liberté, sans laquelle l’homme n’a aucune dignité et aucune possibilité de grandir en esprit.

Nous nous positionnons :
Pour :
– La liberté de conscience
– La liberté d’opinion
– La liberté d’expression
– La liberté de mouvement
– La liberté de réunion
Contre :
– La censure et la surveillance
– Les lois sécuritaires liberticides
– Les restrictions à la liberté individuelle
– Le nouvel être social standardisé

Nous reconnaissons comme des droits inaliénables les articles 18, 19 et 20 de la DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME, actuellement bafoués en France ainsi que dans le reste du monde :

Lire la suite

Un juriste allemand prend la défense des Brigandes


Un juriste allemand, pour introduire notre texte intitulé On n’a pas le droit, a rédigé le texte suivant :

En janvier et février 2020, une campagne a été lancée dans les médias français et belges contre les personnes qui étaient membres de la communauté avant la création des Brigandes, il y a dix ans.
Une femme de cette communauté avait été diagnostiquée avec un cancer incurable et refusait de recevoir un traitement qui prolongerait sa souffrance. Ceux qui appartenaient à la communauté à l’époque ont pris soin d’elle avec amour jusqu’à sa mort.
Aujourd’hui, dix ans plus tard, la famille de la défunte a porté des accusations de meurtre devant le procureur belge et dans les médias. Ces accusations sont malveillantes, calomnieuses et sans fondement ; elles ne servent qu’à présenter le clan sous un mauvais jour publiquement.
Le procureur chargé de l’enquête n’a encore inculpé ni interrogé personne du groupe des Brigandes, ce qui, selon les avocats, indique clairement que les accusations ne sont pas considérées comme solides.
Néanmoins, le ministère public doit assurer le suivi de chaque accusation pénale, aussi absurde soit-elle, et mener des enquêtes. Si ces enquêtes montrent qu’aucun crime n’a été commis, elles seront abandonnées.
Accuser quelqu’un dans le cas où il fait l’objet d’une enquête est perfide, et n’a rien à voir avec du journalisme correct. Selon mon avis juridique, c’est un crime en soi. Nos amis seront légalement représentés à la fois devant les autorités chargées de l’enquête et devant les médias diffamatoires.
Je continuerai à faire des rapports et ne ferai référence qu’au droit allemand : La dignité humaine comprend également le droit à une mort autodéterminée, comme vient de le décider la Cour constitutionnelle fédérale, voir l’arrêt du 26 février 2020, – 2 BvR 2347/15 – 2 BvR 651/16 – 2 BvR 1261/16 – 2 BvR 1593/16 – 2 BvR 2354/16 – 2 BvR 2527/16 -.

Lars Möller

On n’a pas le droit

Texte en réaction à l’enquête infondée nous visant et à la campagne de propagande médiatique qu’elle a donnée en janvier 2020.