Nous diffusons ci-dessous le mail que nous avons reçu d’une personne venue plusieurs fois nous voir à La Salvetat sur Agout. Cet homme a écrit une lettre ouverte à Jérôme Bourbon de Rivarol – lettre qu’il nous a copiée et autorisée à diffuser.
Nous vous la reproduisons intégralement, en masquant ses nom et prénom :

 

Monsieur Bourbon,

Je m’appelle XXXXXXXXXXXX, j’ai 52 ans et, comme vous, je suis Catholique de rite tridentin – bien que je ne sois pas sédévacantiste, mais mettons cette différence de côté.
Je ne vous ferai pas ma biographie, mais j’ai beaucoup baroudé et j’ai notamment vécu un certain temps en Espagne, où j’ai côtoyé de près les milieux phalangistes (ma femme est Espagnole).
Je suis régulièrement vos vidéos avec Florian Rouanet.
Et… j’ai rencontré les Brigandes chez elles à plusieurs reprises ! Ce qui m’amène à vous écrire.

En effet, contrairement à vous qui, apparemment, n’avez jamais été leur rendre visite, je me suis quant à moi rendu plusieurs fois à La Salvetat sur Agout. Ce groupe musical a en effet réussi à attirer mon attention par les thèmes de certaines chansons, par l’esprit très français qu’il incarne, ainsi que par le souffle frais qu’il apporte dans le milieu culturel verrouillé par le politiquement correct. Je suis du genre à aimer la rencontre physique, qui est pour moi le meilleur (si ce n’est l’unique) moyen de se rendre réellement compte de la nature d’une personne. C’est pourquoi j’ai été à la rencontre des Brigandes, chez elles. Et j’y suis retourné à plusieurs reprises. J’ai même passé 3 jours en leur compagnie, au sein de leur Clan. J’ai mangé à la table de Mr Labruyère, oui.
Nous ne sommes pas d’accord sur le plan métaphysique, cela va de soi, et nous en avons même débattu – en toute courtoisie. Je ne les suis pas sur plusieurs aspects, notamment la défense d’une Franc-Maçonnerie chrétienne.
Mais par contre, cette communauté est indéniablement engagée dans un combat contre :

•  Le mondialisme
•  L’islamisation de l’Europe
•  La destruction de l’ordre naturel et de nos racines
•  L’abrutissement de la jeunesse et la culture américaine qui véhicule drogue, jouissance sans entraves, matérialisme consumériste, etc.

Rien que pour cela, j’ai une grande estime pour ce groupe. Le concept du groupe musical « Les Brigandes » est tout bonnement incroyable. A-t-on un autre groupe musical en France, de niveau professionnel (je connais un peu la musique et quoi qu’on en dise, peu importe les goûts particuliers, le niveau est professionnel) qui secoue autant le Système ? Qui mette le doigt sur des problèmes si graves ?
Après, comme pour chaque groupe, Les Brigandes ont toutes sortes de chansons et on n’est pas forcément d’accord avec tout. Mais elles osent attaquer les dogmes du politiquement correct. Qui d’autre le fait ?

Ensuite, et c’est là que je rentre dans le vif du sujet : même si vous condamnez l’idéologie des Brigandes, je trouve inacceptable que vous diffusiez à leur encontre des calomnies invérifiées, sur la seule base de témoignages de personnes qui leur sont incontestablement opposées – donc partiales.
Comme je vous l’ai écris, j’ai été plusieurs fois rencontrer le clan des Brigandes. Je n’ai plus vingt ans, je sais quand j’ai affaire à des personnes morales, ou à des personnes débauchées et perverses. C’est une question d’aura, ça se sent. Ça ne se voit peut-être pas dans une discussion d’une heure dans un endroit neutre, par contre ça se voit quand on passe plusieurs jours chez les personnes concernées. Le Clan des Brigandes est un clan de familles, avec un « patriarche », qui aime son groupe et qui a ses convictions sincères. Les enfants y ont l’air très biens, et leur éducation est un exemple sur plusieurs aspects, que ce soit dans la lecture et les choses de l’esprit, l’apprentissage des arts, l’éducation dans un cadre naturel, le sport, la camaraderie, l’entraide solidaire, etc. (Rien à voir avec ce que fabrique la République.)
Quand je lis votre article, il est absolument impossible pour moi de faire le lien entre ce que vous décrivez, et le groupe que j’ai côtoyé dans la réalité (que j’ai côtoyé à plusieurs reprises, je le répète).
Vous décrivez une image fausse et partiale de cette communauté que vous ne connaissez pas. Vous accordez foi à cette Annick Lovinfosse, avec laquelle vous ne pourriez en réalité pas vous entendre, ne fut-ce que par les grandes différences idéologiques qui vous séparent (bien qu’elle doive vous les dissimuler, j’imagine).
Vous parlez de manière éhontée « d’assassinat », et vous dites que cette accusation vient du recoupement de plusieurs témoignages d’ex-adeptes, alors qu’elle ne vient que de cette Annick Lovinfosse.

Je pense, Monsieur Bourbon, que vous vous êtes enfoncés encore plus loin avec ce nouvel article sur les Brigandes. A chaque fois que vous les mentionnez en ces termes, vous perdez du crédit. Plus le temps passe, et plus il y a de personnes de la « dissidence » qui ont eu l’occasion de rencontrer les Brigandes : donc de personnes qui ne peuvent plus être dupes de votre propagande.
J’espère que vous avez visionné les deux articles et vidéos suivants :
https://communaute-rose-epee.fr/2020/01/16/jerome-bourbon-rivarol-contre-les-brigandes/
https://communaute-rose-epee.fr/2020/01/17/les-brigandes-bilan-sur-lenquete-pour-assassinat-en-belgique/
Je pense que la majorité de ceux qui les verront seront convaincus de la justesse des Brigandes dans cette affaire, et par conséquent de votre malhonnêteté.
Vous devriez arrêter de vous occuper des Brigandes, ça ne vous sert pas !

Il faut savoir faire la part des choses. La religion est une chose, et si des âmes n’ont pas la grâce d’avoir la foi en Christ, nous ne pouvons pas leur jeter la pierre pour les autres choses : c’est-à-dire pour leur mode de vie, leurs intentions et leur sincérité. Sinon, pourquoi ne condamneriez vous pas au même titre tous les autres non-catholiques de la dissidence ? Et il y en a, ma parole !

Pour ce qui est de l’incident que vous avez eu avec le secrétaire des Brigandes, je pense qu’un catholique doit pardonner, même à son ennemi. Et, surtout, ne pas utiliser cet acte comme un « mobile légitime » pour diaboliser une communauté en tant que « secte noire », parmi tant d’autres mensonges grossiers et calomnieux !
Attaquez les Brigandes sur leurs idées si bon vous semble, mais cessez de les attaquer sous la ceinture en colportant des choses dont vous ne savez rien. Ou alors, ne vous étonnez plus que Joël Labruyère et le clan des Brigandes fassent pareil contre vous en retour !

Qui sème le vent récolte la tempête, et la tempête peut être beaucoup de choses différentes : un coup dans la figure ou une amende de 105 000 € !

En espérant que mon message vous donnera à réfléchir, bien que ça me semble compromis…

En UDP,
XXXXXXXXXX

PS : Je copie ce message à plusieurs sites et personnalités que je suis au sein de la « dissidence », car je pense que les retours du public peuvent être importants…

 

Vous voulez nous soutenir ? Des dons mensuels de toutes petites sommes peuvent nous aider grandement ! C’est ici :