Le délit d’opinion est institué en France

L’écrivain Hervé Ryssen a été envoyé en prison pour 17 mois ferme le 18 septembre. Son crime ? Des paroles jugées « antisémites » et « négationnistes ».

Dans la France de 2020, on libère des terroristes et on enferme des écrivains.

La question n’est pas de savoir si l’on cautionne ou non les idées de cet écrivain, mais de savoir qu’il a été incarcéré pour des opinions. Cela devrait nous faire réfléchir sur le resserrement qui est en train de s’effectuer, et sur qui d’autre pourrait devenir, demain, un prisonnier politique de la République Française.

 

Vous voulez nous soutenir ? Des dons mensuels de toutes petites sommes peuvent nous aider grandement ! C’est ici :