Extrait de l’article de Thierry Bouzard sur la musique actuelle :

Le nouvel album des Brigandes

 

« J’élucubre à Sion, les Brigandes ont sorti un nouvel album. Le 4e en deux ans ! Outre cette productivité, Les Brigandes sont actuellement le seul groupe de musiciens professionnels de la dissidence. Dans le contexte de totalitarisme culturel qui sévit en France, cette situation doit être soulignée. Car toute la culture est subventionnée, tous les concerts sont soumis à autorisation, les groupes « alternatifs » sont à la musique ce que les antifas sont à la culture, et les rave parties illégales se déroulent sous la surveillance de la gendarmerie. Il est donc extrêmement difficile d’exister et de faire perdurer un projet musical politiquement dissident dans cette France républicaine et totalitaire. Les Brigandes n’en sont que plus admirables car leur dernier album est engagé sans complexes. 11 titres, plus un bonus, ils ne font pas dans le détail : « Avec Arlette un soir on était en goguette/ Elle me dit : « Camarade, j’en ai marre des tapettes/ Y’a pas de révisionnisme dans la fornication » ». En politique, rien que du vécu : « Le jour de l’élection, la France est en haleine/ Mais toujours le champion, c’est le menteur suprême » et encore « Ce parasite ne sert à rien/ C’est juste un politicien », l’adversaire est désigné : « Picsou est en campagne/ A toutes les élections/ Rothschild l’accompagne/ Pour élire son larron ». Elles ne font pas de concession sur les principes : « Droits de l’Homme, liberté/ Justice, égalité/ Et par esprit civique,/ Ils passent à la pratique/ A coups de trique », pour en revenir à l’essentiel : « On fera des prières…/ Mais ce que je préfère :/ Le combat en guise d’oraison./ Je déteste les pleurs… ». Une chanson sur les sévices à l’encontre des animaux, une autre qui évoque Louis XX pour terminer avec un peu d’humour sur Ségolène. Tous les titres, paroles et musiques, sont de Joël Labruyère, le mentor des Brigandes. Sulfureux pour certains, mais authentique anticonformiste. Si dans Catho Spleen, elles s’en prennent au pape et aux Marie-Chantal, ça ne suffira pas pour leur ouvrir les médias. Vu que les dénonciations de leurs débuts n’ont pas réussi à les éliminer, elles ont droit maintenant à l’omerta. Sur les photos de l’album, les chanteuses sont dans une 2 CV, la dissidence ne se démode jamais. Pour commander c’est ICI. »

Pour voir l’article complet sur EuroLibertés : http://eurolibertes.com/culture/chanson-politique-perversion/

Les Brigandes – J’élucubre à Sion

Les Brigandes – J’élucubre à Sion

Notre nouvel album J’élucubre à Sion est disponible sur notre boutique: ici

Les Brigandes – Démocratie

Retrouvez « Démocratie » sur notre quatrième album qui vient de paraître : J’élucubre à Sion

 

Les Brigandes – Démocratie

Commandez notre nouvel album ici

 

Les Brigandes – Le Procès de Rouen

Les Brigandes – Le Procès de Rouen

Les Brigandes – Le Procès de Rouen

Vous retrouverez Le procès de Rouen dans le prochain album des Brigandes: J’élucubre à Sion.
Sortie annoncée dans deux semaines, tenez-vous prêts !

Les Brigandes & Joël La Bruyère – Élection Blues

Les Brigandes & Joël La Bruyère – Élection Blues

Les Brigandes – Juste un politicien

Les Brigandes – Juste un politicien

Les Brigandes – Vivre ensemble

Les Brigandes – Vivre ensemble

Lancement du Blog du clan des Brigandes

Lancement du Blog du clan des Brigandes

Depuis février 2015, le groupe musical des Brigandes produit en moyenne deux clips par mois sur YouTube, a sorti trois albums et prépare déjà le quatrième !

Interdit de radio et de télévision, décrié dans tous les médias mainstream, le groupe des Brigandes a reçu les étiquettes de « fasciste » et de « raciste » (bien que notre sponsor principal soit d’origine congolaise…) avant d’être promu « secte dirigée par un méchant gourou » ! Fichtre, encore une satanée secte ! Qui l’eut cru nom d’une pipe ! Notre cas est ainsi devenu une originalité dans le paysage classique dit de l’extrême-droite. Font-ils des sacrifices humains ?! Ou se contentent-ils seulement d’arnaquer des retraités influençables ?! Malheureusement, dans notre groupe majoritairement composé de trentenaires, les retraites à piller se font rares… Et pour ce qui est des sacrifices humains, nous ne sommes pas encore assez nombreux pour gaspiller nos effectifs.

Le paranoïaque Jérôme Bourbon, directeur du journal Rivarol, nous a même soupçonnés d’acte de sorcellerie contre sa personne après être tombé malade durant plusieurs jours ! Il aurait pu titrer son article : « Les Brigandes : sorcières jeteuses de sorts bactériologiques… ». Nous nous sommes d’ailleurs toujours demandés pourquoi les gouvernements du monde entier s’obstinaient à dépenser autant d’argent dans la recherche d’armes biochimiques, alors qu’il suffit de faire appel à nos services…

Trêve de plaisanterie, la liste des accusations stupides contre nous est trop longue pour l’évoquer en entier !

Alors que nos ennemis parlent de secte, nous parlons quant à nous de clan. Ce n’est qu’une question de terme. Nous constituons un clan car nous sommes un groupe fraternel, réunis autour de valeurs communes, sur une même zone géographique, et mettant nos moyens en commun dans une optique de solidarité et d’efficacité militante ! Ne voyant pas de perspectives de vie digne dans la civilisation décadente d’aujourd’hui, notre clan composé de familles vise à recréer pratiquement un autre système social et culturel. Le groupe des Brigandes est une expression de notre force mise en commun.

Lire la suite