« Affaire » les Brigandes : un procès politique – Entretien avec Joël LaBruyère

« Affaire » les Brigandes : un procès politique – Entretien avec Joël LaBruyère

Joël Labruyère revient sur l’enquête diligentée contre lui et le groupe des Brigandes, et explique en quoi elle s’inscrit dans un PROCÈS POLITIQUE, basé sur des calomnies.

Afin de bien comprendre cette vidéo, il est préférable de visionner nos précédents communiqués sur l’enquête nous visant :
« Enquête sur Les Brigandes : une chasse aux sorcières » : https://www.youtube.com/watch?v=Rssuu8JuoT0
« Les Brigandes : Bilan sur « l’enquête pour assassinat en Belgique » » : https://www.youtube.com/watch?v=Xe0lQThKsAA

Pour en savoir plus sur l’accusatrice sur laquelle toute l’enquête se base : https://www.youtube.com/watch?v=HgD6ESO2pQA

Suivez-nous sur notre blog ici : https://communaute-rose-epee.fr

YouTube censure la nouvelle chaîne des Brigandes !


Avis à ceux qui nous suivent : nos productions musicales ont été (à nouveau) effacées de YouTube sur décision politique de la plate-forme !

Suite à la censure (en février 2019) de notre première chaîne YouTube, qui totalisait 10 millions de vues et presque 20 000 abonnés, nous avions rouvert en juin 2019 une nouvelle chaîne intitulée Les Brigandes Après Censure. Cette deuxième chaîne ne diffusait que des vidéos théoriquement « non-censurables » – nos vidéos plus caustiques se trouvant uniquement sur notre site internet www.lesbrigandes.com.

Mais ce lundi 15 juin 2020, YouTube a fermé sans aucune justification notre chaîne Les Brigandes Après Censure. Ce n’est qu’une nouvelle confirmation que l’étau se resserre toujours davantage : une chaîne n’est plus fermée pour les vidéos qu’elle héberge, mais simplement pour ce qu’elle représente, ou du moins pour ce qu’on en juge très arbitrairement !
D’ailleurs, la nouvelle loi « Avia », qui réprimera encore plus durement la liberté d’expression, n’est même pas encore entrée en vigueur (elle le sera dès le 1er juillet) : les censeurs patentés n’en sont pour le moment qu’au stade de l’échauffement…

Quant à nous, nous pensons que notre dernière vidéo intitulée « Le Marginal » y est pour quelque chose, puisque le sacro-saint mot « Islam » y a été prononcé. Nous la rediffusons ici à partir d’une autre plate-forme :

Vous pouvez toujours vous abonner à la lettre d’information de ce blog pour être tenu au courant de notre évolution.

L’équipe des Brigandes et de la Communauté de la Rose et de l’Épée

Communiqué des Brigandes

Chers amis et fans des Brigandes,
Suite à la violente campagne médiatique de ce début d’année, je vous annonce que Joël Labruyère porte 3 plaintes pour diffamation.

  • Plainte contre Annick Lovinfosse qui est à l’origine du lynchage médiatique dont les Brigandes font l’objet. Cette personne est malade et sous traitement. Elle est en chagrin car éconduite. Depuis, elle ne veut que se venger et détruire Joël. Vous pouvez voir qui est cette personne dans notre vidéo : Qui est Annick Lovinfosse, l’ennemie des Brigandes ? https://www.youtube.com/watch?v=HgD6ESO2pQA
  • Plainte contre Jérôme Bourbon et son journal Rivarol qui s’est fait le porte-parole de Lovinfosse et de l’extrême-gauche. Son aversion envers les Brigandes est caractéristique du fanatique sédévacantiste sous domination jésuite. Plus d’information dans cette vidéo : Jérôme Bourbon (Rivarol) contre Les Brigandes https://www.youtube.com/watch?v=vxmjkvze6vw
  • Plainte contre France Bleu du groupe Radio France dirigé par la République française, qui a relayé les propos diffamatoires d’Annick Lovinfosse.

De manière générale, les autorités ont déclenché une campagne pour détruire les Brigandes et notre communauté qui défend les valeurs de liberté sous toutes ses formes (voir l’article Vivre libre et mourir libre https://communaute-rose-epee.fr/2020/06/02/vivre-libre-mourir-libre et la vidéo : Enquête sur Les Brigandes : une chasse aux sorcières https://www.youtube.com/watch?v=Rssuu8JuoT0).
En l’occurrence, une amie atteinte d’un cancer en phase terminale avait choisi avec l’avis de différents médecins de ne pas subir l’opération qui lui était proposée et de finir ses jours tranquillement chez elle en compagnie d’amies et de son mari. Ceci n’est pas unique. Mais parce que cette personne nous a côtoyés et que nous sommes vus comme une secte, la famille conseillée par les médias et les associations antisectes, a porté plainte pour « assassinat ». (plus d’informations dans la vidéo : Bilan sur « l’enquête pour assassinat en Belgique » https://www.youtube.com/watch?v=Xe0lQThKsAA)
Cette femme a voulu mourir selon les convictions qui la faisaient vivre. Mais cela n’est plus possible aujourd’hui.
Le système veut contrôler notre vie et notre mort. C’est à nous d’entrer dans une insurrection de conscience car nous ne pourrons pas changer ce système qui va en s’aggravant.
Dans ce combat, nous remercions ceux qui participent à diffuser nos clips, CD, vidéos et écrits, qui nous soutiennent moralement, financièrement ou par tout autre moyen. Merci.


Ruedi Füllemann, conseiller juridique pour Les Brigandes

Un juriste allemand prend la défense des Brigandes


Un juriste allemand, pour introduire notre texte intitulé On n’a pas le droit, a rédigé le texte suivant :

En janvier et février 2020, une campagne a été lancée dans les médias français et belges contre les personnes qui étaient membres de la communauté avant la création des Brigandes, il y a dix ans.
Une femme de cette communauté avait été diagnostiquée avec un cancer incurable et refusait de recevoir un traitement qui prolongerait sa souffrance. Ceux qui appartenaient à la communauté à l’époque ont pris soin d’elle avec amour jusqu’à sa mort.
Aujourd’hui, dix ans plus tard, la famille de la défunte a porté des accusations de meurtre devant le procureur belge et dans les médias. Ces accusations sont malveillantes, calomnieuses et sans fondement ; elles ne servent qu’à présenter le clan sous un mauvais jour publiquement.
Le procureur chargé de l’enquête n’a encore inculpé ni interrogé personne du groupe des Brigandes, ce qui, selon les avocats, indique clairement que les accusations ne sont pas considérées comme solides.
Néanmoins, le ministère public doit assurer le suivi de chaque accusation pénale, aussi absurde soit-elle, et mener des enquêtes. Si ces enquêtes montrent qu’aucun crime n’a été commis, elles seront abandonnées.
Accuser quelqu’un dans le cas où il fait l’objet d’une enquête est perfide, et n’a rien à voir avec du journalisme correct. Selon mon avis juridique, c’est un crime en soi. Nos amis seront légalement représentés à la fois devant les autorités chargées de l’enquête et devant les médias diffamatoires.
Je continuerai à faire des rapports et ne ferai référence qu’au droit allemand : La dignité humaine comprend également le droit à une mort autodéterminée, comme vient de le décider la Cour constitutionnelle fédérale, voir l’arrêt du 26 février 2020, – 2 BvR 2347/15 – 2 BvR 651/16 – 2 BvR 1261/16 – 2 BvR 1593/16 – 2 BvR 2354/16 – 2 BvR 2527/16 -.

Lars Möller

Entretien avec Les Brigandes, sur Lengadoc-Info

Entretien avec Les Brigandes, sur Lengadoc-Info


Pandémie. Les Brigandes : « les groupes s’étant déjà organisés auront une avance sur les autres »

04/04/2020 – 12h45 La-Salvetat-sur-Agout (Lengadoc Info) – Le groupe Les Brigandes a récemment sorti un nouveau clip. L’occasion pour Lengadoc Info de revenir sur l’actualité du groupe à l’heure du confinement.

Lire la suite de l’article ici : https://www.lengadoc-info.com/9334/art-de-vivre/pandemie-les-brigandes-les-groupes-setant-deja-organises-auront-une-avance-sur-les-autres/

Le mystère des agents jésuites : contre-enquête sur le cas Annick Lovinfosse

Communiqué du groupe des Brigandes, divisé en 3 parties :
1) Pourquoi des services jésuites veulent la destruction du Clan des Brigandes ?
2) Comment les jésuites fabriquent des agents inconsciemment manipulés
3) Un cas d’école de ces agents manipulés : Annick Lovinfosse, l’ennemie des Brigandes

Cette vidéo contient des révélations exclusives sur les autorités ecclésiastiques qui ont manipulées Annick Lovinfosse contre Joël Labruyère et le clan des Brigandes !

Pour voir notre vidéo complémentaire « Qui est Annick Lovinfosse, l’ennemie des Brigandes ? » : https://www.youtube.com/watch?v=HgD6ESO2pQA

Entretien avec Joël Labruyère sur Nous Sommes Partout : « Ce qui dérange le système, ce sont les initiatives dissidentes »

Entretien avec Joël Labruyère sur Nous Sommes Partout : « Ce qui dérange le système, ce sont les initiatives dissidentes »


Le clan des Brigandes fait l’objet d’attaques médiatiques depuis plusieurs semaines. Que reproche-t-on aux chanteuses qui ont fait le choix de vivre avec leurs familles en communauté ? Tout et n’importe quoi… C’est pourquoi Nous Sommes Partout a souhaité demander à Joël Labruyère, le directeur artistique des Brigandes pourquoi la communauté dérange tant.


LIRE L’ENTRETIEN SUR LE SITE DE « NOUS SOMMES PARTOUT » :
https://www.noussommespartout.fr/joel-labruyere-les-brigandes-ce-qui-derange-le-systeme-ce-sont-les-initiatives-dissidentes/une/

Récapitulatif : nos réponses aux dernières attaques médiatiques

Nous regroupons ici les différentes vidéos que nous avons publiées suite aux dernières calomnies médiatiques, amplifiées et répétées au niveau national.
Ceux qui voudront se faire un avis pourront ainsi consulter ces différents documents. N’hésitez pas à les faire circuler et à les partager, pour contrebalancer la propagande des médias aux ordres !
Rappelons que, comme nous le mentionnons dans une vidéo, nous portons plainte pour diffamation contre plusieurs médias suite à cette campagne de propagande noire.

1) Notre communiqué sur cette campagne médiatique diffamatoire (10/01/2020) : https://communaute-rose-epee.fr/2020/01/10/enquete-sur-les-brigandes-une-chasse-aux-sorcieres-communique-du-groupe-les-brigandes/

2) Vidéo complémentaire, réalisée en mars 2018 à propos de cette affaire, évoquée à l’époque dans le Nouvel Obs (avant qu’une enquête soit diligentée) : https://www.youtube.com/watch?v=qqooeecITL4

3) Bilan sur l’enquête, pour ceux qui s’intéressent de plus près à cette affaire et veulent connaitre les détails : https://communaute-rose-epee.fr/2020/01/17/les-brigandes-bilan-sur-lenquete-pour-assassinat-en-belgique/ (il est utile de lire les quelques infos écrites dans cet article: elles se trouvent sous la vidéo)

4) Vidéo spéciale en réponse à Rivarol, qui reprend les calomnies des médias mainstream afin de continuer sa propagande anti-Brigandes, commencée il y a plusieurs années : https://communaute-rose-epee.fr/2020/01/16/jerome-bourbon-rivarol-contre-les-brigandes/

Le combat continue, on ne se laissera pas descendre par la propagande.

Pour ceux qui veulent nous soutenir, quelques euros par mois peuvent suffire à nous aider grandement ! C’est ici :


Vous voulez nous soutenir ? Des dons mensuels de toutes petites sommes peuvent nous aider grandement ! C’est ici :

Choisissez le montant de votre don




Un catholique qui prend la défense des Brigandes (Lettre ouverte à Jérôme Bourbon)

Nous diffusons ci-dessous le mail que nous avons reçu d’une personne venue plusieurs fois nous voir à La Salvetat sur Agout. Cet homme a écrit une lettre ouverte à Jérôme Bourbon de Rivarol – lettre qu’il nous a copiée et autorisée à diffuser.
Nous vous la reproduisons intégralement, en masquant ses nom et prénom :

 

Monsieur Bourbon,

Je m’appelle XXXXXXXXXXXX, j’ai 52 ans et, comme vous, je suis Catholique de rite tridentin – bien que je ne sois pas sédévacantiste, mais mettons cette différence de côté.
Je ne vous ferai pas ma biographie, mais j’ai beaucoup baroudé et j’ai notamment vécu un certain temps en Espagne, où j’ai côtoyé de près les milieux phalangistes (ma femme est Espagnole).
Je suis régulièrement vos vidéos avec Florian Rouanet.
Et… j’ai rencontré les Brigandes chez elles à plusieurs reprises ! Ce qui m’amène à vous écrire.

En effet, contrairement à vous qui, apparemment, n’avez jamais été leur rendre visite, je me suis quant à moi rendu plusieurs fois à La Salvetat sur Agout. Ce groupe musical a en effet réussi à attirer mon attention par les thèmes de certaines chansons, par l’esprit très français qu’il incarne, ainsi que par le souffle frais qu’il apporte dans le milieu culturel verrouillé par le politiquement correct. Je suis du genre à aimer la rencontre physique, qui est pour moi le meilleur (si ce n’est l’unique) moyen de se rendre réellement compte de la nature d’une personne. C’est pourquoi j’ai été à la rencontre des Brigandes, chez elles. Et j’y suis retourné à plusieurs reprises. J’ai même passé 3 jours en leur compagnie, au sein de leur Clan. J’ai mangé à la table de Mr Labruyère, oui.
Nous ne sommes pas d’accord sur le plan métaphysique, cela va de soi, et nous en avons même débattu – en toute courtoisie. Je ne les suis pas sur plusieurs aspects, notamment la défense d’une Franc-Maçonnerie chrétienne.
Mais par contre, cette communauté est indéniablement engagée dans un combat contre :

•  Le mondialisme
•  L’islamisation de l’Europe
•  La destruction de l’ordre naturel et de nos racines
•  L’abrutissement de la jeunesse et la culture américaine qui véhicule drogue, jouissance sans entraves, matérialisme consumériste, etc.

Rien que pour cela…

Lire la suite

Les Brigandes : Bilan sur « l’enquête pour assassinat en Belgique »

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’affaire, il est préférable de prendre connaissance de notre bref communiqué du 10 janvier 2020, avant de regarder la vidéo ci-dessous.

(Vidéo réalisée en décembre 2019 à l’intention de la police, et rendue publique après la médiatisation de janvier 2020)

Sophie, décédée en 2011, est utilisée malgré elle 8 ans plus tard dans une plainte ignoble pour « assassinat » déposée contre Joël Labruyère et le Clan des Brigandes.
Dans cette vidéo, Joël Labruyère et le Clan des Brigandes expliquent les intérêts de cette plainte et l’histoire de Sophie. Alexis, l’ex-mari de Sophie, témoigne aussi sur cette affaire.

Trois informations doivent être soulignées :

1) L’accusation d’assassinat, ainsi que la plupart des autres accusations, reposent sur un seul « témoin » : Annick Lovinfosse.
Il est bon de visionner la vidéo qui explique ce cas instable et très dérangé (« Qui est Annick Lovinfosse, l’ennemie des Brigandes ? »), et de prendre connaissance de la lettre de rétractation qu’elle a écrite en 2011 après une de ses nombreuses accusations mensongères portée contre notre groupe – déposée en l’occurrence auprès de la CAF. C’est la dernière fois qu’elle revenait publiquement sur une de ses accusations mensongères, et elle écrivait dans cette lettre :
« J’ai mêlé la CAF à mon délire de persécution et dénoncé des choses dont je ne sais en réalité rien, ou déformées par mon désir de nuire à ces personnes qui m’avaient beaucoup blessée. J’espère donc que mon précédent courrier, calomnieux, ne nuira en aucun cas à des gens qui n’ont probablement rien à se reprocher. »
Nous sommes 8 ans plus tard dans la vie d’Annick Lovinfosse : 8 ans à continuer à prendre des médicaments très puissants, voire d’autres substances que nous ne voudrions pas citer. 8 ans à ruminer rancœur et jalousie dans un nuage de dépression. Comment cette personne, source unique du « témoignage » sur un prétendu « assassinat », peut-elle continuer à être prise au sérieux ? C’est une question que tous ceux qui relayent son accusation devraient se poser s’ils agissaient avec honnêteté, et non avec un esprit partisan et des intentions nuisibles.

2) Les calomniateurs disent qu’Alexis n’était qu’un « mari de circonstance » pour Sophie, puisqu’il l’a épousée 3 semaines avant son décès. C’est une insulte ignoble envers cet homme, qui a profondément aimé sa femme, avec qui il était en concubinage depuis 2009, mais qu’il a épousé sur demande de celle-ci 3 semaines avant son décès – afin de sceller symboliquement leur union.
Les rats ne reculent devant rien pour essayer de semer le doute…

3) Nous allons porter plainte pour diffamation contre plusieurs médias, suite aux accusations calomnieuses qu’ils ont collées à notre nom lors de cette dernière campagne nationale. Parmi les cibles de cette plainte, nous avons ajouté l’hebdomadaire de la droite nationale Rivarol, qui s’est épanché dans des calomnies pires encore que celles des autres médias du système.

Jérôme Bourbon (Rivarol) contre Les Brigandes

Joël Labruyère, avec Antoine et Ruedi du Clan des Brigandes, s’expliquent sur les attaques venant du directeur de Rivarol, Jérôme Bourbon.
Dans cette vidéo, nous ne revenons pas sur la genèse des premières attaques de Rivarol, davantage expliquées dans cet article de novembre 2017 : https://communaute-rose-epee.fr/2017/12/06/reponse-a-rivarol-porcinet-persiffle-et-signe/ (à consulter pour plus de précisions sur cette affaire)

Nous ne nous justifions pas non plus sur les accusations grotesques « d’assassinat », car nous avons déjà abordé ce sujet dans les deux vidéos suivantes :
https://www.youtube.com/watch?v=Rssuu8JuoT0 (janvier 2020)
https://www.youtube.com/watch?v=qqooeecITL4 (mars 2018)
Et une nouvelle vidéo, qui donne tous les détails nécessaires sur l’histoire de la défunte dont il est question, va être diffusée très prochainement !

Enquête sur Les Brigandes : une chasse aux sorcières (Communiqué du groupe Les Brigandes)

Communiqué du groupe Les Brigandes, en réaction à la campagne médiatique nationale qui a débutée le 8 janvier 2020 avec l’article de Nolwenn Le Blevennec (Rue 89 / Nouvel Obs) : « Secte des Brigandes : Une enquête pour assassinat est ouverte en Belgique »

Notre clip « Cerveau lavé » à la fin du communiqué.

Pour plus d’infos, voir la vidéo « Complot contre les Brigandes (mars 2018) » que nous avions réalisée en mars 2018 sur cette affaire : https://www.youtube.com/watch?v=qqooeecITL4