Sortie du n°5 de notre revue URANUS !

Sortie du n°5 de notre revue URANUS !

Abonnements à notre revue bimestrielle URANUS ici : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/uranus-revue-bimestrielle/
6 numéros : 48 €
3 numéros : 27 €

Le numéro 5 d’URANUS vient de sortir pour nos abonnés :

ÉDITORIAL : Ne restez pas seuls, trouvez vos semblables !

Depuis juillet 2021, la dictature est encore plus visible qu’auparavant. Le coup d’accélérateur qui a été mis a provoqué en réaction de grandes manifestations dans toutes les villes de France – et nous appréhendons malheureusement l’essoufflement de ces manifestations qui, malgré leurs bonnes intentions, ne peuvent que crier leur impuissance face à un Système ayant avec lui les deux leviers du pouvoir : l’argent et les forces armées.

Nous partons du principe que le petit nombre des abonnés d’URANUS sont déjà convaincus et informés de la dictature scientiste qui s’installe, et c’est pourquoi nous ne commenterons pas infiniment le resserrement totalitaire qui se met en place, notamment avec le pass sanitaire. Nous sommes normalement sur une base d’accord commune sur ce sujet.

Dans ce numéro spécial, nous ferons un état des lieux du camp de la liberté de conscience en France, c’est-à-dire ceux qui préservent cette liberté essentielle face aux assauts du matérialisme. Plutôt que de nous focaliser sur les avancées de l’ennemi, nous désirons mettre en avant différentes alternatives – dont la nôtre – qui pourraient intéresser différents types de lecteurs en fonction de leur sensibilité. Ainsi, notre dossier mettra en avant aussi bien des alternatives spirituelles que des groupes qui se battent pour un mode de vie sain et naturel, en passant par les mouvements antimondialistes militants. Nous dresserons aussi une liste des nombreux faux-amis et impasses qui peuvent tenter ces différentes alternatives afin de les récupérer dans le sens du Système : l’électoralisme, l’écologie, le catholicisme, la droite passéiste, le Nouvel Âge, etc.

Enfin, nous présenterons notre démarche communautaire, que nous considérons comme une alternative complète face à une société qui ne doit pas être réformée, mais qui doit s’effondrer pour que de nouvelles initiatives libres puissent émerger.

Peu importe votre sensibilité ou vos convictions profondes : ne restez pas seuls, trouvez vos semblables, associez-vous. Sortez du virtuel pour rejoindre des réseaux réels. Nous ne prêchons pas uniquement pour notre chapelle, mais pour tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, défendent la conscience. L’ennemi vous tient par votre isolement !


Quant à lui, notre 4ème numéro (juillet-août 2021) est désormais disponible en vente à l’unité : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/produit/uranus-n4-a-lunite/

Le Lion Massoud s’est envolé il y a vingt ans

Le Lion Massoud s’est envolé il y a vingt ans

Beaucoup d’encre coule déjà dans les journaux occidentaux pour raviver la mémoire d’Ahmad Shah dit Massoud (le chanceux). Il demeure le grand résistant face à l’invasion des forces de l’U.R.S.S. dans les années 80 et contre la montée au pouvoir des Talibans dans les années 90. Nous ne connaissons pas l’Afghanistan. Nous n’avons jamais rencontré Massoud, mais ce que l’on a ressenti de son combat et de son esprit nous a plu, comme ces paroles qu’il prononçait en 1997 :

«  Nous nous battons pour la liberté. Pour moi, la pire des choses serait de vivre en esclave. On peut tout avoir, à manger, à boire, de quoi se vêtir, un toit où se loger, si on n’a pas la liberté, si on n’a pas la fierté, si on n’est pas indépendant, cela n’a ni goût, ni valeur. »

Joël Labruyère et Les Brigandes ont produit une chanson en son honneur dans leur disque La mort n’est utile à personne (2020).

Nous nous contenterons de saluer le guerrier en citant les derniers vers, traduit du persan, du poète Hafiz que Massoud lisait la nuit précédant son assassinat :

« Ce qui a voilé mon âme, c’est la poussière de mon corps
À quand donc le moment venu où de ce visage j’enlèverai le voile
Avec mon chant paradisiaque, je ne mérite pas de languir dans une cage
Que je m’envole vers la roseraie car je suis bien l’oiseau venant de l’Éden
Il n’a jamais été certain, pourquoi suis-je ici et où m’en irais-je !
Ma négligence, hélas, m’a fait ignorer ma destinée et cela m’est si pénible
Comment donc pourrais-je m’envoler vers l’azur sacré
Tandis que je reste cloîtré dans ma prison corporelle ?
Du sang qui s’écoule de mon cœur, l’arôme du désir demeure
Rien d’étonnant car j’ai souffert autant que le chevreuil porte musc de Khotan
Ne te laisse pas éblouir par ma chemise dorée comme un cierge
Car sous ma chemise sont cachées tant de flammes
Viens, ô Bien-aimé, et enlève l’être même de Hafiz d’ici
Car en ta présence on ne m’entendra pas proclamer : voilà, c’est moi ! »

Massoud avait repoussé les Russes et ne collait pas avec l’image des fondamentalistes islamistes que les américains pouvaient « légitimement » combattre suite aux attentats du 11 septembre 2001. Une fois éliminé, Massoud ne dérangeait plus le plan d’envahissement de l’Afghanistan.

Conseil de lecture pour découvrir le Commandant Massoud :

Massoud au cœur de Mehrabodin Masstan et Pilar Hélène Surgers
Aux éditions du Rocher

Le testament de Massoud du Général Philippe Morillon
Aux éditions Presses de la Renaissance

Pour L’amour de Massoud de Sediqa Massoud
Chez XO éditions

Massoud l’Afghan de Christophe de Ponfilly
Aux éditions Gallimard

Sortie du n°4 de notre revue URANUS !

Sortie du n°4 de notre revue URANUS !

Abonnements à URANUS ici : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/uranus-revue-bimestrielle/
1 an (6 numéros) : 48 €
6 mois (3 numéros) : 27 €

Couverture et éditorial de notre 4ème numéro, que nos abonnés reçoivent pour juillet-août :


Quant à lui, notre 3ème numéro (mai-juin 2021) est désormais disponible en vente à l’unité : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/produit/uranus-n3-a-lunite/

Entretien sur Eurolibertés : La nouvelle revue « URANUS »

Entretien sur Eurolibertés : La nouvelle revue « URANUS »

Entretien avec Antoine Duvivier, rédacteur en chef de la revue Uranus

(Propos recueillis par Fabrice Dutilleul)

Depuis le début de l’année 2021, la Communauté de la Rose et de l’Épée et son fameux groupe « Les Brigandes » font paraître une revue bimestrielle : Uranus.

Quel est l’objectif de cette nouvelle revue ?

Lire la suite ici : https://eurolibertes.com/culture/la-nouvelle-revue-uranus-revolution-spirituelle/

Sortie de notre URANUS hors-série Qui contrôle le monde ?

Sortie de notre URANUS hors-série Qui contrôle le monde ?

À l’heure de la dictature mondiale, cette question est plus que jamais d’actualité !
Notre dossier « Qui contrôle le monde ? » tente d’y répondre en prenant en compte l’aspect le plus élevé du pouvoir : les puissances occultes qui se situent par-delà les agents visibles.
« Cette question a intéressé les grands esprits au cours des âges, et ils y ont répondu de façon différente en fonction de la société où ils ont vécu. Toutes les civilisations évoquent un principe du Mal, une divinité maligne très puissante qui agirait dans le monde grâce à une hiérarchie de démons. Une personne religieuse sait que, s’il existe un Absolu qui est la source du Bien, il existe aussi un principe de chaos et d’entropie qu’on peut appeler le Mal. Et s’il y a une hiérarchie d’êtres, invisibles à nos yeux, qui représentent les puissances divines, il existe inévitablement une hiérarchie opposée qui, agissant pour ses intérêts propres en niant l’ordre du Cosmos, compose les forces du Mal. »
Nous allons chercher à comprendre comment cette hiérarchie se manifeste de nos jours, quelle forme elle prend et qui sont ses directeurs qui, dans l’ombre, inspirent les dirigeants mondiaux.

28 pages
Dimensions : 18,4 x 26,7 cm
Prix : 6 € (4 € pour nos abonnés*)

Procurez-vous ce numéro spécial ici : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/produit/uranus-hors-serie-n1-qui-controle-le-monde/
Ou par chèque à l’ordre de :
BARKA PRODUCTIONS
B.P. 7
34330 LA SALVETAT-SUR-AGOUT

* POUR NOS ABONNÉS : Possibilité de régler par chèque, ou de commander via notre boutique en ligne avec le code de réduction qu’ils recevront dans leur URANUS n° 3 !

Les nuits de Walpurgis et la Reine de Mai

Les nuits de Walpurgis et la Reine de Mai

Le Premier Mai… c’est la fête du travail… on sait ! Tout bon historien sait également que la famille Rothschild (littéralement « l’enseigne rouge ») en a fait sa grande fête, lorsque le drapeau rouge des ringards de la CGT flotte dans les rues de Paris, au même instant où le Front National donne sa messe annuelle devant la statue de Jeanne d’Arc. Bref… le 1er Mai, c’est tout un symbole social plein de subtilités…

Mais avant cela, le 1er Mai c’est la fête celtique de Beltan ou Beltaine, située à équidistance de l’équinoxe de printemps et du solstice d’été. C’est une période de passage qui marque l’apogée du printemps. Bel ou Baal est la divinité Solaire. Beltan est la fête du feu solaire, qui annonce le mois de mai dédié à la déesse du renouveau que l’on connaît comme Freya dans le Nord et plus généralement Marie dans les pays chrétiens. La Reine de Mai habille ainsi de feuilles et de fleurs colorées le monde printanier, lorsque les dernières forces de l’hiver abdiquent dans le combat entre lumière et ténèbres.

La nuit du 30 avril au 1er Mai est également connue sous le nom de nuit de Walpurgis. L’écrivain Gustave Meyrink l’a d’ailleurs immortalisée dans son célèbre ouvrage La nuit de Walpurgis. Le terme Walpurgis est un mot magique et profond : « Wall » nous renvoie à la mythologie germanique où ce mot désigne l’ensemble des combattants morts au combat. Les Walkyries viennent chercher ces combattants. « Wall » est aussi « le rempart » entre le monde des ténèbres et celui de la lumière. « Wallen » signifie enfin en allemand « aller à pied en pèlerinage ». On indique par là un temps de recul et de transformation. L’autre racine « Purgis » viendrait de Burg ou Berg signifiant la montagne, comme le symbole du mont sacré, la citadelle imprenable de la conscience que protège le Wall, le rempart. « Purgis » nous renvoie également à « Pyros », le feu, résonnant avec le feu de Beltaine évoqué plus haut.

On oublie souvent de dire que ce n’est pas que « la » nuit mais « les » nuits de Walpurgis. Comme nous l’avons dit cette période est une mutation, un renouveau symbolisé par le chiffre 9 qui désigne l’accomplissement d’un cycle complet. L’explosion de force du printemps est la manifestation vibrante de ce renouvellement. Les nuits de Walpurgis s’étendent donc sur les neuf nuits précédant et les neuf suivant le premier mai. Durant ce temps, la frontière entre le monde ordinaire et celui des forces occultes des démons et des génies est comme ouverte. Le champ de bataille est partout pour la conquête de l’espace entre les forces lumineuses de l’été montant et les puissances ténébreuses de l’hiver sortant.

Nous vous souhaitons donc d’être vigilant car Walpurgis est une période de trouble et de remise en cause (ce qui n’est jamais mauvais). Comme toutes les fêtes annuelles, Walpurgis est marquée à un moment précis, mais peut se vivre dans l’âme à tout moment dans cette « grande année » qu’est notre vie. Dans le monde magique de l’Esprit, une fête solaire est toujours une occasion de combattre les ombres du passé, de changer et de se renouveler totalement.

SOL INVICTUS !

P.S. : Pour approfondir le sujet des fêtes traditionnelles, nous vous conseillons l’excellent ouvrage de Gérard Leroy Nos racines – Fêtes et traditions d’Europe au fil des saisons aux éditions Versipellis.

Et pour fêter « La Reine de Mai », nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir le titre Femme Celtique du 7ème l’album des Brigandes : Aidez la France !

Sortie prochaine du n°3 de notre revue URANUS !

Sortie prochaine du n°3 de notre revue URANUS !

Abonnements à URANUS ici : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/uranus-revue-bimestrielle/
1 an (6 numéros) : 48 €
6 mois (3 numéros) : 27 €

Couverture et éditorial de notre 3ème numéro, que nos abonnés recevront dans le courant du mois de mai :

Quant à lui, notre 2ème numéro (mars-avril 2021) est désormais disponible en vente à l’unité : https://boutique.communaute-rose-epee.fr/produit/uranus-n2-a-lunite/

14 AVRIL : MANI, le dénonciateur de la mystification planétaire

14 AVRIL : MANI, le dénonciateur de la mystification planétaire

« Je suis venu pousser un cri en ce monde ! » (Mani) Le 14 avril est resté, dans l’Histoire, comme la date anniversaire du prophète Mani, né en 216 après J.-C. On ne connaît que trop bien l’expression courante « être manichéen ». On connaît déjà beaucoup moins « l’hérésie manichéenne », terme qui s’applique à différents courants religieux persécutés par Lire la suite

28 Mars : Ragnarr Lóðbrók frappe à la porte !

28 Mars : Ragnarr Lóðbrók frappe à la porte !

Ragnarr, peint par l’Atelier de peinture des Brigandes

Ragnarr, peint par l’Atelier de peinture des Brigandes

Le dimanche 28 Mars 845, Jour de Pâques, les cloches de Paris sonnent à toute volée. Elles appellent les chrétiens dans les églises pour célébrer et s’exclamer ensemble : « Il est ressuscité ! » La ville est tranquille, calme… recueillie. C’est justement à cause de ce calme, de cette trêve, que cent vingt drakkars, tels d’immenses serpents ailés, glissent sur l’eau brillante de la Seine matinale. Pour remonter le fleuve, ils sont partis de Rouen, de l’île d’Oissel précisément. C’est là que le Chef viking, Ragnarr Lóðbrók, a rassemblé des milliers de guerriers en vue de fondre sur Paris pour le « casse du siècle ». Rappelons que les vikings sont descendus à cette époque pour se venger de la destruction de leur sanctuaire d’Irminsûl, ainsi que du massacre de leur population par les catholiques qui, à cette époque comme Daesh aujourd’hui, convertissait par le fer et le sang. Les cent vingt drakkars entre dans Paris sans rencontrer de résistance. Ragnarr exige une importante somme d’argent qu’il obtient sans verser une seule goutte de sang, dit la chronique.

Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, le 28 Mars est fêté dans le monde germano-scandinave comme le Ragnarr’s Day, le jour de Ragnarr. Ce roi est une « icone » viking, mi historique, mi légendaire, comme Alexandre le Grand. Son surnom Lóðbrók lui vient d’avoir délivré la princesse Þora, – qui deviendra sa première épouse – des griffes d’un serpent géant. Pour se protéger du venin du monstre, Ragnarr se « fit faire des vêtements hors du commun, des braies (pantalon) et un manteau velus. Et quand ils furent terminés il les fit bouillir dans la poix. »* C’est grâce à cette armure que Ragnarr a pu combattre et vaincre le serpent, et le nom Ragnarr Lóðbrók, littéralement « Ragnarr aux braies velues », lui est resté.

Après le « hold-up » historique de Paris, Ragnarr repart vers le Nord. Il aura des fils de sa première épouse Þora qui mourra prématurément. Il prendra en second mariage Àslaug, la légendaire fille du héros Siegfried et de la Walkyrie Brünhild. Mythe ou réalité ? Peu importe ! Ragnarr mourra en Angleterre, jeté dans une fosse aux serpents par le roi Ella. Alors qu’il est descendu dans la fosse, les serpents refusent de l’approcher et ne lui font aucun mal. Àslaug avait confectionné à Ragnarr une tunique de soie qui le protégeait des armes et des attaques. Le roi Ella fait déchirer la tunique et les serpents se précipitent sur Ragnarr qui succombe en s’écriant :

Joyeux, je vais sur le haut siège
Boire la bière avec les Ases ;
Tout espoir de vie a disparu,
En riant je mourrai.

Ses fils le vengeront en faisant subir au roi Ella le fameux supplice de « l’aigle de sang ».

Joël Labruyère est né le dimanche 28 Mars 1948, jour de Pâques, à Rouen, non loin de l’endroit où Ragnarr Lóðbrók avait, plus de mille ans auparavant, réunit les drakkars pour monter à Paris. La chanson qu’il a composée pour les Brigandes, Ragnarr, est évidemment dédiée à ce chef viking et à l’Esprit qui a poussé les gens du Nord à descendre pour réveiller l’Europe chrétienne.

Vive le Roi ! Vive Ragnarr !
Et Bon Anniversaire Joël !

* Nous vous conseillons la lecture (dont sont tirés les extraits ci-dessus) de :
La saga de Ragnarr aux braies velues, aux éditions Anacharsis.

Ragnarr, extrait du disque des Brigandes « Contre le temps » :

Le végétarisme, une tradition antique

Le végétarisme, une tradition antique

« Le peu de végétariens par philosophie ont fait plus pour l’humanité que tous les philosophes modernes. » (Friedrich Nietzsche) Le point commun entre Friedrich Nietzsche, Brigitte Bardot, Léonard de Vinci et Pythagore ? Ils sont végétariens ! « Vous êtes végétarien ? Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir vous préparer ? Je ne peux tout de même pas vous servir Lire la suite

Nos publications plus anciennes ne s’affichent plus sur ce site, mais peuvent être envoyées sur demande.