La Communauté de la Rose et de l’Épée a été fondée par Joël Labruyère, en 2004, et s’est faite connaître par le lancement du groupe musical Les Brigandes, en 2014.
Notre communauté est donc aussi connue en tant que « Clan des Brigandes ».
Nous exposons notre démarche communautaire dans notre Manifeste des Clans du futur.
Vous pouvez regarder l’entretien de Joël Labruyère présentant notre communauté ici : https://www.youtube.com/watch?v=KFx17x7Xfio

Le présent blog est le moyen d’expression régulier de notre clan.
(Nous ne sommes pas sur les réseaux (a)sociaux : pour nous suivre, inscrivez-vous à la lettre d’information de ce blog ici)

Notre groupe musical Les Brigandes dispose d’un autre site de présentation : www.lesbrigandes.com

 

Les principes que nous défendons

– Liberté de conscience, d’opinion et d’expression dans tous les domaines.

– Liberté des peuples, des communautés et des individus de se rassembler pour vivre selon leurs croyances, leurs coutumes et leur conscience.

– La noblesse de l’humanité consiste en sa quête d’intelligence, de beauté et de force. Le sens de la vie humaine est d’agir pour mener cette quête à bien.

– Nous accordons foi aux mythes et aux enseignements spirituels fondamentaux du cycle de civilisation indo-européen, dont nous sommes les héritiers.

– Nous promouvons la formation de communautés fraternelles afin de lutter activement contre l’uniformisation sociale et spirituelle de la société industrielle.

– Nous nous opposons à toute forme de mondialisme uniformisateur et aux lobbies financiers, politiques et religieux qui en sont les relais.

– Nous voyons dans la nature les forces intelligentes de la vie en action. Nous nous opposons aux pratiques et aux sciences qui violent l’ordre naturel.

 

Notre démarche : le regroupement en clan

Nous partons du constat que le plus grand mal qui touche l’humanité occidentalisée est son individualisme. Nous observons que la culture, les idées et la technologie actuelles renforcent toujours plus l’individualisme, et s’opposent totalement aux principes spirituels et politiques que nous avons définis plus haut.
Nous voyons la mutation de l’homme en citoyen international, sans racines culturelles ni véritable esprit religieux. Ce citoyen est isolé dans la masse de ses semblables, avec lesquels il ne partage que les plaisirs, les frustrations et la crainte financière du consommateur.
Tournant le dos à cette culture de l’individualisme « zombifiant », nous nous sommes organisés en clan fraternel. Nous manifestons ainsi notre liberté de nous rassembler pour partager une vie humaine digne. Nous ne sommes plus dans l’attente passive d’une victoire électorale qui ne pourra, de toute façon, pas changer la société aussi profondément qu’elle le nécessite. Assistant à la robotisation de l’homme en automate consommateur, nous voyons dans le clan la seule issue pour ne pas être écrasés par la machine sociale de la société industrielle.

Notre clan est composé d’une dizaine de familles travaillant ensemble pour subvenir à leurs besoins. Par un partage intelligent des ressources, nous parvenons à libérer du temps et de la force pour vivre selon les principes et les valeurs de notre esprit. C’est le but d’une vraie civilisation, qui vise à élever l’intelligence humaine au-dessus de la crainte pour la survie de l’animal ou de l’inconscience du robot.

Le clan est une organisation sociale à échelle humaine, qui regroupe des familles unies par des valeurs communes et rassemblées sur un même espace géographique. C’est dans de tels foyers de vie que peut apparaître une génération capable de régénérer l’esprit européen. C’est ce que nous espérons et voulons montrer par l’exemple.